freebox hdAprès quelques semaines d’attente, j’ai enfin internet chez moi. Et tant qu’à être en région parisienne, et tant qu’à être un geek, autant assumer avec le provider le plus en pointe technologiquement – Free. Donc, j’ai reçu mon équipement ce week-end … Témoignage et revue de l’offre avec la Freebox HD.


Je l’avoue – je pense que je suis un peu devenu dépendant à internet. Je pense que passer une semaine sans regarder mes mails ou sans bidouiller quelque part sur un site internet commencerait à m’embêter. A mon arrivée récente sur Paris, il a donc fallut se résoudre à prendre internet, si je ne voulais pas en plus passer mes nuits au boulot (déjà que j’y donne pas mal) pour bénéficier de la connexion.

Précédents

Auparavant, j’ai deux expériences plutôt bonnes des connexions internet.

club-internetLa première, chez mes parents – il leur fallait un service de téléphonie illimitée, un service internet haut débit, et un service client qui réponde. Free était éliminé pour la question du service client. France télécom était éliminé pour des questions de compétitivité de l’offre. Je me suis dirigé vers Club Internet, qui permet de garder son ancien numéro de téléphone en zone non dégroupée, et de bénéficier des appels illimités. La connexion internet est absolument excellente pour un coin comme le mien en Bretagne.

numericable
Deuxième expérience : sur Paris, et à Reims
. Sur Paris, pour mon frère : devant les problèmes liés à l’ouverture d’une ligne téléphonique, préalable à toute offre internet, j’ai proposé à mon frère de passer par le câble. Pose rapide, et débit constant. Pour un prix relativement compétitif. Il s’agissait de Numéricâble. Sur Reims, idem. Même qualité de service et de connexion. Bon, dans les deux cas, il s’agissait de la connexion, toute la connexion, rien que la connexion. Pas de télé, pas de téléphone associé à l’époque. Et c’était déjà pas mal. Avantage du câble : le déménagement. Beaucoup de zones ne sont pas couvertes en France, et je savais que je pourrais facilement invoquer le cas de force majeur en m’installant dans une zone non couverte par mon câblo-opérateur.

Free à présent free
Pourquoi free ? Parce que ma première connexion sur RTC, c’était avec eux, ma première adresse mail, c’était avec eux, mon premier site web, c’est chez eux, et parce qu’ils me sont sympathiques. Leur capacité à prendre 200m d’avance sur le reste du marché en fait des gens assez dynamiques, et leur offre est sans doute l’une des meilleurs en monde en termes de services apportés et de prix. Vous avez remarqué : je n’ai pas parlé de qualité / prix. Beaucoup trop de problèmes sont venus écorner l’image de Free. Hotline absente, qualité de connexion parfois erratique, service après vente misérable. Mais j’ai pris le risque, et me voici à présent chez eux. Il m'a fallu attendre 1 mois entre ma demande et la récéption de ma freebox (ma ligne était activée. Hop, on branche et ça marche. Je pensais au départ qu'il fallait se galérer ... ben même pas - presque déception ...)

L’abonnement

Mon problème : je ne voulais pas avoir affaire avec France Telecom, et surtout je ne voulais pas rentrer dans un cirque d’ouverture de ligne, d’obtention d’identifiant, de codes, de pleins de trucs à payer, alors que je voulais être chez Free, en dégroupé. Ça m’a bloqué au début. Heureusement, Free bénéficie  depuis quelques mois de la possibilité de reprendre la ligne des anciens occupants (sous un délai de 3 mois) sans avoir à ouvrir une nouvelle ligne. Pour moi, ça s’est passé de la manière suivante. J’ai contacté Free dans les 3 mois suivants la reprise de mon appartement. Ils ont directement contacté France Télécom, ont racheté la ligne, et ont commencé la construction pour ma ligne. Résultat : je ne suis pas du tout passé par France Télécom, et j’ai économisé tous les frais d’installation / résiliation d’une ligne.



Revue des troupes
hd
> Freebox – modem Un debit tout ce qu’il y a de plus dingue. Téléchargement à 1mo/s en moyenne. Le modem est wifi b/g et MiMo. Cette technologie permet d’augmenter la qualité et la portée du signal (en même temps, mon appart fait 27 m2, pas indispensable … mais bon, on est geek on se refait pas). Le modem fait aussi routeur 5 ports avec câbles (si vous n'avez pas de wifi) - pour se créer un mini réseau.
> Freebox – HD Le petit Bonheur de cette freebox. Il s’agit d’un boitier qui est relié en wifi avec le modem. Il se branche sur la télé, pour délivrer le contenu multimédia. Il apporte donc la télé, il est équipé de sorties optiques pour le son en 5.1, d’une prise HDMI pour quand j’aurai des écrans HD (pas tout de suite, je vous rassure). Et il est équipé de pleins de trucs que l’on ne sait même pas encore à quoi ça sert (des ports USB, et une télécommande assez suggestive – je me demande même s’ils savent ce qu’ils vont en faire chez Free).
> Pages 10 Go Les pages personnelles de free sont toujours gratuites. Et on gagne 9 Go au passage. Qui donc peut se targuer d’offrir 10 Go de stockage sur internet dans le monde ?
> Téléphone Téléphonie illimitée en France dans les pays suivants : commande
*  Allemagne    
* Australie    
* Autriche    
* Canada    
* Chine    
* Espagne    
* Etats-Unis (inclus les appels vers les mobiles US)    
* Irlande    
* Israël    
* Italie    
* Pays Bas    
* Portugal    
* Royaume Uni    
* Singapour
> Télévision Environ 300 chaînes toutes en numérique. Evidemment, comme ça fait 6 ans que je n’ai pas la télé, le choc est rude. Le premier soir où je l’ai reçu, je suis resté bloqué sur la chaîne turque pendant 1h. Demain, j’essaye la télé arménienne. La liste des chaînes : http://adsl.free.fr/tv/chaines/list_thema.html
> Radio Les radios françaises en numérique. Un détail toujours appréciable. La liste des radios : http://adsl.free.fr/tv/radio/
> Freeplayer / télé sur PC Un détail qui est toujours un petit plaisir : les fonctionnalités supplémentaires ajoutées pour le fun. En l'occurence, avec un petit bout de logiciel, la capacité à lire de sa télé le contenu de son PC (musique et film) avec le freeplayer, et la possibilité à l'inverse de regarder la télé sur son PC (au cas où il y a surpopulation devant la télé). Et le tout sans fil.
Freeplayer est sorti en version open source ... http://www.freeplayer.org/portal.php Du coup, je n'ai pas encore tout testé, mais je suis certain qu'il y a moyen de s'amuser avec des versions bidouillées.

Bref, et pour le moment (je touche du bois), Free, c’est très bon. Pourvu que ça dure.

Copie de mon post sur skepse